Sa-cha

Bienvenue dans l’arrière boutique de Sa-cha

Cet article est le premier d’une série de trois !
Pour lire le second cliquez ici : “Le changement, ça fait peur !”
Le troisième article “ Le secret ? L’apaisement intérieur…” arrive très vite !

N’hésitez pas, poussez doucement la porte et installez-vous. Je vais vous raconter ce qui se trame dans l’arrière boutique de Sa-cha.

Je sens depuis 6 mois qu’un truc incroyable va nous tomber dessus. Et cela fait 3 mois que je cherche partout : dans ma tête, dans mes rêves, dans vos retours et vos envies, dans mon ultime effort de concentration. Et puis un jour, comme par magie, les pièces du puzzle se sont assemblées. C’était fluide, c’était simple.

Ça y est, je savais enfin quel truc de dingue se profilait.

Joie inconditionnelle. Envie irrépressible de partager avec vous ce que vous m’avez permis de mettre en œuvre… Un espace pour prendre soin de vous en prenant soin des plantes ! Un voyage à la rencontre de soi-même. Une nouvelle collection de paysages miniatures conçus pour vivre, chez vous, une expérience transformatrice avec la nature. Après 6 mois, après beaucoup de recherches et d’échanges, je peux dire que j’ai enfin trouvé comment vous accompagner dans votre relation à la nature et à vous-même. Alors, en ce moment, derrière la porte de mon atelier (image de couverture) je suis en train de travailler sur les céramiques qui composeront les paysages miniatures. J’ai hâte de vous dévoiler mon travail mais il faut attendre encore un peu… que la magie opère !! Et depuis que je sais, je ressens plein d’émotions. J’ai le cœur qui se serre quand je pense à tout ça. Je n’ai qu’une hâte : être à ce fameux jour où la collection est enfin prête ! Vous avez déjà dû ressentir cela. Quelque chose d’impalpable que l’on ressent au niveau du cœur quand il fait smoutch… Et ce smoutch là, et bien il nous signifie qu’on est au bon endroit, que ça y est c’est la bonne émotion… Impossible de tricher… impossible de le commander ce smoutch, il est là ou pas.

Vous pourriez aussi aimer...

Partager:

Discutons...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.