Sa-cha

Les plantes ont-elles le sens du goût ?

Comment les plantes perçoivent-elles le goût ?

Il paraît que les plantes ont un palais digne des plus fins gourmets. Et si nous partions à la conquête de ce sens végétal ? 🤩

La première chose qu’il faut se dire avant de se pencher plus en avant sur cette notion est que la façon dont notre cerveau perçoit le goût n’est pas différente du fonctionnement des plantes.

Chez les humains, la langue est recouverte d’environ 10 000 papilles qui renferment ce que l’on appelle les bourgeons gustatifs. Lorsque nous mettons un aliment en bouche, ces bourgeons envoient un message à notre cerveau lui donnant des informations sur l’aliment : salé, sucré, amer, acide ou « umami » (qui veut dire savoureux).

Chez les plantes, leurs racines sont pourvues de capteurs qui leur permettent de détecter les goûts préférés de leur hôte, la plante. En fait, la capacité des racines à goûter le sol pour y détecter ce qui est appétissant et bon pour la plante est d’une finesse incroyable. Elles sont effectivement en mesure de détecter les nitrates, phosphates ou potassium même en quantité très très limitée dans des zones extrêmement larges.

Cette information a pu être vérifiée par des chercheurs qui ont remarqué que les plantes produisent des racines en quantité, exactement là où la concentration de bons petits plats végétaux est la plus concentrée !

Il est important de comprendre ce qui se cache derrière ce comportement. En produisant des racines en quantité supérieure là où il y a une concentration d’aliment, la plante mise sur l’avenir. Elle prend le risque de dépenser de l’énergie et des ressources qui lui sont vitales pour un bénéfice à plus long terme. Les biologistes spécialisés dans les végétaux considèrent cela comme un comportement intelligent.

Crédit image @lilliespictures

Vous pourriez aussi aimer...

Partager:

Discutons...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.