Sa-cha

Les plantes ont-elles un odorat ?

Les différences entre le système olfactif humain et végétal

J’imagine bien que l’idée qu’une plante peut avoir de l’odorat est une chose étonnante… je vous invite donc à mettre de côté tout ce que vous pensez savoir pour vous laisser aller à cette idée.
Mais le mieux avant de commencer à rentrer dans le détail du sujet et d’en poser les contours.
 
Qu’est-ce qui différencie le système olfactif des plantes de celui des humains ?
 
Nous concernant, nous avons recours au nez pour sentir. Les plantes elles utilisent tout leur organisme.
Chez nous le processus est le suivant : nous inspirons de l’air qui remonte sur notre canal olfactif. Des récepteurs chimiques captent les molécules et produisent un signal nerveux que notre cerveau interprète ! 

Hummmm quelle merveilleuse odeur de roses…. Bon ça c’est quand le signal est positif !

Les plantes elles, n’ont pas un nez, mais des millions de mini nez répartis partout sur le corps… Toute la plante se compose de milliards de cellules où se cachent des vecteurs olfactifs prêts à communiquer l’information à tout l’organisme de la plante. 💪 

Stefano Mancuso, le biologiste passionné de plantes à une belle image pour décrire ce processus. Il parle de milliers de serrures qui ne peuvent être ouvertes que par les odeurs, les clefs de la plante.

À quoi peut donc servir l'odorat pour une plante ?

Les plantes se servent de cette faculté pour analyser leur environnement et communiquer entre elles ou avec les insectes environnants ! Chaque odeur que disperse un végétal est un message à analyser pour sa voisine. Le basilic, le citron, la réglisse sont autant de messages à décoder pour une plante. Ce sont les mots qui composent leur vocabulaire.
 
Malheureusement, fort est de constater que nul ne parle le plante. Comme cela est dommage…. Mais ce qui est certain c’est que chaque odeur transmet un message précis : un danger, une répulsion, une attirance et j’en passe. Ne dit-on pas d’ailleurs qu’il est bon d’associer les plantes pour unir ces messages olfactifs et les mettre au service de chacune ?
 
Quant à nos copines fleuries, nous savons aussi que l’odeur qui se dégage de leurs magnifiques fleurs à pour objectif de séduire les insectes pollinisateurs et s’assurer que leur choix sera le bon ! Et ce message est privé. Il ne se destine jamais à une autre plante, mais bien à l’insecte en question…
Les scientifiques se sont aussi posé la question de savoir pourquoi une plante comme le romarin émet une odeur même quand elle n’est pas en fleur. Il n’y a pas encore de certitude si ce n’est le fait qu’il doit y avoir une véritable raison à ce phénomène, car cela leur demande tellement d’énergie qu’elles ne pourraient pas se permettre de le perdre….
 
Les scientifiques cherchent à augmenter leur connaissance, mais au regard de toutes les subtilités qu’offre l’univers du langage olfactif végétal fort est de constater qu’il reste énormément de chemin à parcourir…
 
Notre dictionnaire des molécules volatiles s’étoffe, mais tout doucement… Nous connaissons par exemple la définition du jasmonate de méthyle qui signifie “je ne vais pas bien”. Nous parlons de langage, car toutes les molécules volatiles qui le composent sont utilisées par des espèces très différentes qui pourtant utilisent le même langage pour dire la même chose ! Cela ne signifie pas qu’il est universel, mais qu’il sert à un bon nombre d’entre elles…

Vous pourriez aussi aimer...

Partager:

Discutons...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.